Dermatologie et Esthétique

Le docteur Nina Roos vous
accueille aussi sur son site
docteurninaroos.fr

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 8 décembre 2014

FAUT-IL METTRE DE LA CREME APRES S’ETRE DEMAQUILLEE ?

demaquiller.png

Avouons-le : nous oublions parfois voire systématiquement de mettre de la crème après le nettoyage du visage. Pourtant ce geste est nécessaire au bon équilibre de la peau. Voici 10 raisons de mettre de la crème après s’être lavé le visage:

  1. Car les nettoyants (moussants ou sans rinçage) enlèvent le film qui protège la surface de la peau.
  2. Car une peau asséchée par le lavage va graisser en réflexe pour reconstituer le film hydrolipidique de la peau (donc bonjour boutons et points noirs ).
  3. Car la peau a besoin de soins pour se régénérer la nuit.
  4. Car la peau a besoin de soins pour lutter contre les effets du stress de la journée
  5. Car une peau déshydratée devient terne et rugueuse.
  6. Car une bonne hydratation aide à lutter contre les rides
  7. Car une bonne hydratation le soir permet une meilleure tenue du maquillage le jour.
  8. Car c’est le moment où les soins sont les plus efficaces.
  9. Car cela évite inconfort et tiraillements.
  10. Car le massage à l’application de la crème active la microcirculation et stimule le renouvellement cellulaire.



Source photo : http://fashion.telegraph.co.uk/beauty/news-features/TMG11195937/Halloween-make-up-ideas-the-Pop-Art-how-to.html

lundi, 16 juillet 2012

ASTRESSIN-B : UN ESPOIR DANS LA CALVITIE

astressin-b.jpg

Rares sont les individus qui perdent leur cheveux en toute sérénité…Hommes ou femmes, l’impact sur l’image de soi est fort, voire violent. A ce jour les traitements proposés vont des cures de vitamines aux anti-androgènes en passant par les vasodilatateurs locaux, et offrent rarement des améliorations radicales.

Une découverte fortuite faite début 2011 vient ouvrir des perspectives dans la pris en charge des calvities. En effet une équipe américaine étudiant les effets du stress sur les fonctions digestives chez les souris a constaté que les injections de molécules anti-stress atressin-B induisaient une amélioration des fonctions digestives et une repousse des poils (qui normalement ne poussent plus chez les souris stressées) 3 mois après 5 injections seulement.

Il n’y a évidemment aucun application thérapeutique possible pour l’instant, ces résultats nécessitant d’être confirmés, compris puis reproduits chez l’humain, mais ils pousseront certainement les chercheurs dans la voie de la thérapie anti-stress.

Une occasion de rappeler que le stress n’est jamais bon pour les cheveux, ni la peau, ni l’organisme en général si vous en doutiez encore…


Référence: www.plosone.org


Photo

lundi, 18 juin 2012

LE TRAVAIL GENERE-T-IL DES RIDES ?

travail_et_rides.jpg

Il va être difficile d’aborder ce sujet avec votre chef, mais la question mérite d’être posée en dehors du bureau : abime-t-on sa peau au boulot ?
La réponse est oui, mais la solution n’étant pas de changer de poste, il convient plutôt de comprendre ce qui se passe et comment y remédier.

En tête de liste des pourvoyeurs de rides, arrive le travail sur ordinateur. En effet, les efforts d’accommodation qu’il peut susciter creusent les rides du lion (entre les sourcils), et des pattes d’oie. Ceci est majoré si vos lunettes ne sont pas adaptées à votre vision, ou si vous tournez le dos à une fenêtre, et devez lutter contre les reflets sur votre écran. Je vous conseille donc d’améliorer l’éclairage et de faire le point une fois par an avec votre ophtalmologue.
De même si vous travaillez en extérieur ou passez du temps au volant, vous plisserez bien souvent les yeux et les sourcils sans vous en rendre compte. Il faut également revoir régulièrement votre correction oculaire et vous munir de lunettes de soleil couvrantes car les UV abiment également le cristallin et sont source de cataractes.

Lorsque les rides sont installées, on peut proposer des injections de toxine botulique voire d’acide hyaluronique afin d’immobiliser les muscles et/ou de combler les sillons existants.

L’autre pourvoyeur de ridules est l’air conditionné, asséchant particulièrement les peaux claires ou réactives. Il faut alors éviter de travailler juste sous l’aération, penser à boire régulièrement (1,5 litre d’eau par jour) afin d’hydrater votre peau de l’intérieur, et choisir une crème riche qui soit nourrissante sans être occlusive.

Enfin, on ne le répètera jamais assez, le stress lié à l’ambiance de travail, aux transports ou aux mauvaises habitudes alimentaires , retentit sur tous les organes et est particulièrement visible au niveau de la peau : teint terne, pores dilatés (voire acné), traits tirés, peau qui s’affine…Tout ceci constitue un signal d’alerte qui doit vous faire – si possible- repenser vos conditions de travail. Prévoir une pause zen au thé vert dans l’après-midi, apporter son repas préparé à la maison, décaler ses horaires de travail pour éviter les bouchons, sont autant de petites mesures choisies par certains pour limiter les stress du travail. Quand les dégâts commencent à se voir toutefois, votre dermatologue peut vous aider à trouver les soins qui permettront d’entretenir la vitalité et l’éclat de votre peau.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’amélioration des conditions de travail bénéficie à tout l’organisme, la peau ne reflétant que ce qui se passe à l’intérieur…vous serez donc gagnante sur tous les plans !


Photo