Sillons Naso-geniens

Parmi les demandes les plus fréquentes d’injection en dermatologie, le comblement des sillons nasogéniens (ces plis qui partent du nez, jusqu’aux coins de la bouche) arrivent dans le peloton de tête. Si la plupart des injections se déroulent sans incident, il y plusieurs choses à savoir en tant que patient avant de se lancer.

Tout d’abord, ma demande est-elle réaliste ? Si la dermatologue a dit que les plis étaient très marqués et qu’il y avait une indication à un lifting, ce ne sont pas quelques millilitres d’acide hyaluronique qui vont transformer le paysage. Ce traitement s ‘adresse donc aux patient(e)s aux sillons nasogéniens pas trop profonds, sans affaissement de la peau.

Ensuite, n’y a-t-il aucune contre-indication aux injections ? On récusera en particulier les patient(e)s qui présentent des troubles de la cicatrisation (cicatrices en relief, en saucisses …), des maladies graves, des troubles de l’immunité, les très grands allergiques en période de crise, et les gens ayant déjà reçu sur le site à traiter un produit non résorbable. Ces personnes ont en effet plus de risque de développer une réaction contre le produit injecté.

Enfin, quel est le produit qui m’est destiné ? Il ne faut pas hésiter à vous faire remettre des explications écrites, des références. Le marché est en effet vaste et tous les produits ne sont pas équivalents. Certains, trop fluides, ne sont pas adaptés au traitement de cette zone, d’autres sont issus de laboratoires douteux, et bien d’autres détails qui méritent une bonne discussion avec votre dermatologue.

Quand finalement, vous passerez à l’acte, n’oubliez pas que vous pouvez avoir des bleus quelques jours du fait de l'injection, et que vous devez conserver au moins le nom du produit qui vous a été injecté, l’idéal étant une des étiquettes de traçabilité du produit qui aura été déballé sous vos yeux et vous aura été présenté (comme chez le poissonnier).

Source photo