Dermatologie et Esthétique

Le docteur Nina Roos vous
accueille aussi sur son site
docteurninaroos.fr

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 8 décembre 2014

FAUT-IL METTRE DE LA CREME APRES S’ETRE DEMAQUILLEE ?

demaquiller.png

Avouons-le : nous oublions parfois voire systématiquement de mettre de la crème après le nettoyage du visage. Pourtant ce geste est nécessaire au bon équilibre de la peau. Voici 10 raisons de mettre de la crème après s’être lavé le visage:

  1. Car les nettoyants (moussants ou sans rinçage) enlèvent le film qui protège la surface de la peau.
  2. Car une peau asséchée par le lavage va graisser en réflexe pour reconstituer le film hydrolipidique de la peau (donc bonjour boutons et points noirs ).
  3. Car la peau a besoin de soins pour se régénérer la nuit.
  4. Car la peau a besoin de soins pour lutter contre les effets du stress de la journée
  5. Car une peau déshydratée devient terne et rugueuse.
  6. Car une bonne hydratation aide à lutter contre les rides
  7. Car une bonne hydratation le soir permet une meilleure tenue du maquillage le jour.
  8. Car c’est le moment où les soins sont les plus efficaces.
  9. Car cela évite inconfort et tiraillements.
  10. Car le massage à l’application de la crème active la microcirculation et stimule le renouvellement cellulaire.



Source photo : http://fashion.telegraph.co.uk/beauty/news-features/TMG11195937/Halloween-make-up-ideas-the-Pop-Art-how-to.html

lundi, 17 novembre 2014

AVOIR UNE BELLE PEAU GRACE A L’ALIMENTATION (1) : LES ALIMENTS A EVITER

alimentation_1.png

La peau du visage est comme un livre : un œil attentif peut y déceler le mode de vie, et le régime alimentaire notamment. Pour ceux qui ne sont ni médecins ni nutritionnistes, les méfaits d’une alimentation peu saine se traduiront par l’impression de voir un visage fatigué, une peau terne, atone, dévitalisée. Ceci est différent des rides : on peut avoir des rides (d’expression notamment) et une peau qui respire la santé, une peau saine, malgré ses petites taches ou ses petits défauts.

Lire la suite sur Mon Site Beauté.

lundi, 12 mai 2014

QUELLES CREMES POUR LE CONTOUR DES YEUX ?

contour_yeux.png

Soumis aux agressions extérieures (pollution, UV…) et à plus de 10 000 clignements par jour, le contour de l’œil (en fait la paupière inférieur et la patte d’oie) est la zone la plus fine et la plus fragile du visage.

Alors, comment bien choisir son soin contour des yeux ?
Tout dépend de ce que vous demandez à votre soin contour des yeux. Si c’est de prévenir et lutter contre les signes de l’âge, optez pour des formulations à base d’acide hyaluronique qui hydrateront, stimuleront la fabrication de collagène et lisseront la surface.. Si vous souhaitez éliminer vos cernes et poches, préférez des actifs drainants et décongestionnants comme le bleuet, l’hamamélis et le lys blanc. Si vos cernes sont colorés, privilégiez les soins enrichis en nacres qui masquent la coloration, et les actifs régulant la pigmentation.

Pourquoi ne peut-on pas toujours utiliser le soin visage sur cette zone ?
Les soins visages contiennent des conservateurs, des parfums et des actifs parfois irritants (acides de fruits par exemple) qui peuvent provoquer des irritations au niveau du contour de l’œil où la peau est particulièrement fragile. Toutefois, si votre crème anti-ride du visage est bien tolérée en tour de l’œil, pas besoin d’acheter en plus un soin pour les paupières.

Le shopping :

  • Pour les cernes pigmentés : Cernor Kit (Auriga), à ne pas confondre avec le produit ci-dessous.
  • Pour les poches : Cernor XO (Auriga), Roc Pro-Sublime yeux.
  • Pour les ridules : Isodense contour des yeux (Uriage), Volume Filler yeux (Eucerin).
  • Pour flouter les rides : L’Oréal Combleur Collagène.

lundi, 18 juin 2012

LE TRAVAIL GENERE-T-IL DES RIDES ?

travail_et_rides.jpg

Il va être difficile d’aborder ce sujet avec votre chef, mais la question mérite d’être posée en dehors du bureau : abime-t-on sa peau au boulot ?
La réponse est oui, mais la solution n’étant pas de changer de poste, il convient plutôt de comprendre ce qui se passe et comment y remédier.

En tête de liste des pourvoyeurs de rides, arrive le travail sur ordinateur. En effet, les efforts d’accommodation qu’il peut susciter creusent les rides du lion (entre les sourcils), et des pattes d’oie. Ceci est majoré si vos lunettes ne sont pas adaptées à votre vision, ou si vous tournez le dos à une fenêtre, et devez lutter contre les reflets sur votre écran. Je vous conseille donc d’améliorer l’éclairage et de faire le point une fois par an avec votre ophtalmologue.
De même si vous travaillez en extérieur ou passez du temps au volant, vous plisserez bien souvent les yeux et les sourcils sans vous en rendre compte. Il faut également revoir régulièrement votre correction oculaire et vous munir de lunettes de soleil couvrantes car les UV abiment également le cristallin et sont source de cataractes.

Lorsque les rides sont installées, on peut proposer des injections de toxine botulique voire d’acide hyaluronique afin d’immobiliser les muscles et/ou de combler les sillons existants.

L’autre pourvoyeur de ridules est l’air conditionné, asséchant particulièrement les peaux claires ou réactives. Il faut alors éviter de travailler juste sous l’aération, penser à boire régulièrement (1,5 litre d’eau par jour) afin d’hydrater votre peau de l’intérieur, et choisir une crème riche qui soit nourrissante sans être occlusive.

Enfin, on ne le répètera jamais assez, le stress lié à l’ambiance de travail, aux transports ou aux mauvaises habitudes alimentaires , retentit sur tous les organes et est particulièrement visible au niveau de la peau : teint terne, pores dilatés (voire acné), traits tirés, peau qui s’affine…Tout ceci constitue un signal d’alerte qui doit vous faire – si possible- repenser vos conditions de travail. Prévoir une pause zen au thé vert dans l’après-midi, apporter son repas préparé à la maison, décaler ses horaires de travail pour éviter les bouchons, sont autant de petites mesures choisies par certains pour limiter les stress du travail. Quand les dégâts commencent à se voir toutefois, votre dermatologue peut vous aider à trouver les soins qui permettront d’entretenir la vitalité et l’éclat de votre peau.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’amélioration des conditions de travail bénéficie à tout l’organisme, la peau ne reflétant que ce qui se passe à l’intérieur…vous serez donc gagnante sur tous les plans !


Photo

lundi, 20 février 2012

LES DENTISTES BIENTOT PRIVES D’ACIDE HYALURONIQUE ?

dentiste.jpg

Il y a quelques jours, la Direction Générale de la Santé vient d’annoncer la publication prochaine d’un décret interdisant aux dentistes les injections d’acide hyaluronique. Ces produits sont communément destinés au comblement des rides, et parfois à la restauration des volumes du visage.

Placés dans le derme ou juste en dessous, ils nécessitent une parfaite connaissance de l’anatomie locale et des interactions avec le tissu cutané. Pour l’Ordre des Médecins, de telles injections n’entrent donc pas dans le champ de compétences des dentistes. Ce que ces derniers démentent considérant que « les tissus attenants aux dents, aux maxillaires et à la bouche entrent bien dans leur champ de compétences ».

Pour l’instant le débat est à suivre, mais il ne faudra pas perdre de vue que, qu’une part l’intérêt des patients doit primer sur les intérêts personnels des uns et des autres, et que d’autre part dentistes et dermatologues peuvent travailler conjointement et mettant leurs compétences complémentaires au service du patient afin d’optimiser sa prise en charge.

lundi, 16 mai 2011

LES INJECTIONS DE PEPTIDES VONT –ELLES CONCURRENCER LES FILLERS ?

injections peptides

Les injections de peptides pour le comblement des rides seront peut-être un outil supplémentaire à la disposition des dermatologues pour combler les rides dans un futur pas si lointain.

Le laboratoire américain ProgDerm, en effet, développe actuellement une technologie visant à moduler l’expression des récepteurs RHAMM (Receptors for Hyaluronan Mediated Motility). Or le fait de moduler l’expression des protéines RHAMM peut permettre localement d’augmenter les dépôts de graisse sous-cutanée en induisant la différenciation et la prolifération des adipocytes in situ. Autrement dit, le lipofilling sans le filling, ce qui simplifierait considérablement la procédure pour le patient. Ou tout simplement le comblement des rides par de la graisse auto-produite, sans nécessité d’implanter un filler.

Si toutes ces avancées semblent prometteuses et auront des débouchés au minimum en médecine et chirurgie réparatrice, il est évidemment beaucoup trop tôt pour y songer en tant que procédure esthétique. De plus le devenir de la graisse ainsi produite sera à surveiller : quantité engendrée, tenue dans le temps, effets secondaires et bien sûr : comment faire en cas de sur-correction ou de mauvais placement des peptides ?

Liens :
http://www.alliedminds.com/Portfolio/ProGDerm/index.htm
http://www.newbeauty.com/dailybeauty/entry.aspx?id=2004

lundi, 28 mars 2011

UN NOUVEAU SYSTEME D’INFUSION SONIQUE POUR LES RIDES PERI-ORBITAIRES

infusions soniques rides

Dans le difficile traitement des rides péri-orbitaires, un nouveau système a vu le jour il y a quelques mois: le Clarisonic™ (Pacific Bioscience Laboratories, USA). Cet appareil combine des micro-massages soniques avec des sérums anti-âge et bénéficie d’une étude publiée par une dermatologue de réputation internationale dans un journal sérieux.

Le procédé mécanique consiste à appliquer sur la zone à traiter une petite brosse qui va effectuer plus de 300 mouvements par seconde, et ce 30 secondes par œil. Dans cette étude, la plupart des patients montraient une amélioration modérée après un unique traitement, mais les patients les plus marqués et ceux de plus de 40 ans avaient les meilleurs résultats. Les auteurs concluent à l’efficacité de ce dispositif pour la réduction temporaire de ridules péri-orbitaires, mais précisent que des études supplémentaires et avec plus de recul sont également nécessaires. Il serait également intéressant, à mon avis, de comparer les effets du sérum seul contre l’usage seul de la brosse

Lien : http://www.clarisonic.com
Source : Shah S, Alster T. Clinical efficacy of a novel sonic infusion system for periorbital rhytides. J Drugs Dermatol. 2010;9(9): 1121

lundi, 7 septembre 2009

AZZALURE®, LA NOUVELLE TOXINE BOTULIQUE

Le premier semestre 2009 a été marqué par l'arrivée sur le marché esthétique français de l'Azzalure®, la toxine botulique des laboratoires IPSEN commercialisée en France par GALDERMA, qui vient directement concurrencer Vistabel chez Allergan.

Tout comme son concurrent, Azzalure® est indiqué dans la correction temporaire des rides glabellaires modérées à sévères (rides verticales intersourcillières) observées lors du froncement des sourcils, chez l’adulte de moins de 65 ans, lorsque la sévérité de ces rides entraîne un retentissement psychologique important chez le patient.

La toxine botulique d’Ipsen, qui agit comme toutes les toxines botuliques par inhibition de la contraction musculaire, a été initialement développée pour le traitement de troubles moteurs et de diverses formes de spasticité musculaire, parmi lesquelles le torticolis spasmodique (affection chronique dans laquelle le cou est tordu ou dévié), la spasticité de la partie basse des membres inférieurs (talon) chez les enfants atteints d’une infirmité motrice cérébrale, le blépharospasme (spasme de la paupière) ainsi que le spasme hémifacial.
Elle a fait l’objet, par la suite, d’un développement pour le traitement d’affections neuromusculaires très diverses ainsi que dans le domaine de la médecine esthétique. Lancée en 1991 au Royaume-Uni, la toxine botulique d’Ipsen est enregistrée dans 73 pays et commercialisée sous la marque Dysport®. Elle est donc disponible depuis février 2009 en France sous le nom d'Azzalure®, dans les indications esthétiques.