keratose_pilaire.png

La « peau de poulet », râpeuse, à la face postérieure des bras, sur les cuisses, voire sur le visage et les fesses, ça vous dit quelque chose ? Cette particularité anatomique de votre peau n’est pas grave, mais elle est souvent mal vécue. La kératose pilaire est en fait un épaississement de la peau autour des follicules pileux, qui touche préférentiellement les atopiques. En France, 25% de la population générale est atteinte. Si l’on ne peut pas changer la structure de la peau, on peut tout de même l’améliorer avec certains produits. Voici quelques conseils qui devraient vous aider:

  • N’oubliez pas d’hydrater quotidiennement la zone, ça aide un peu car la kératose pilaire s’aggrave au froid.
  • Dans le choix des crèmes, préférez les produits exfoliants : aux acides de fruits (AHA, BHA, PHA), acide glycolique en particulier, acide lactique, ou urée dosée à plus de 10%. Il faut prévoir une utilisation régulière (plusieurs fois par semaine) et prolongée, car dès que vous arrêterez…la nature reprendra ses droits.
  • Si vous n’y arrivez pas, consultez votre dermato : dans les cas les plus sévères, des rétinoïdes sont prescrits. En cas de rougeurs associées au niveau du visage, les lasers vasculaires peuvent les atténuer si vous êtes très complexé(e).



Source photo : dermatologie.free.fr