Dermatologie et Esthétique

Le docteur Nina Roos vous
accueille aussi sur son site
docteurninaroos.fr

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - collagène

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, 17 novembre 2014

AVOIR UNE BELLE PEAU GRACE A L’ALIMENTATION (1) : LES ALIMENTS A EVITER

alimentation_1.png

La peau du visage est comme un livre : un œil attentif peut y déceler le mode de vie, et le régime alimentaire notamment. Pour ceux qui ne sont ni médecins ni nutritionnistes, les méfaits d’une alimentation peu saine se traduiront par l’impression de voir un visage fatigué, une peau terne, atone, dévitalisée. Ceci est différent des rides : on peut avoir des rides (d’expression notamment) et une peau qui respire la santé, une peau saine, malgré ses petites taches ou ses petits défauts.

Lire la suite sur Mon Site Beauté.

lundi, 2 septembre 2013

INTERET DE LA RADIOFREQUENCE PULSEE DANS LA CICATRISATION DES PLAIES CHRONIQUES

RF_pulsee.png

Les plaies chroniques sont biochimiquement complexes et associées à une insuffisance de prolifération cellulaire, d'angiogénèse (fabrication de nouveaux petits vaisseaux) et de remodelage de la matrice extra-cellulaire (le tissu de soutien du derme). Les mécanismes par lesquels la radiofréquence pulsée module la cicatrisation sont encore mal compris. Une étude récente tente d'apporter des éléments de compréhension.

Des souris ont été blessées puis traitées par radiofréquence pulsée. La fermeture de la blessure et la prolifération cellulaire ont été analysées, de même que la formation des composants de la matrice extra-cellulaire, dont le collagène. Les chercheurs ont également étudié le déplacement des cellules au sein de la blessure.

Les résultats montrent que les blessures traitées par radiofréquence pulsée sont caractérisées par une augmentation de la prolifération cellulaire et de la synthèse de collagène (par rapport aux blessures non traitées par radiofréquence).

On savait que les sources de rayons infra-rouges et certaines LED avaient déjà la propriété d'accélérer la cicatrisation, voici une autre option thérapeutique. Concernant les applications en esthétique et les effets anti-rides, les bénéfices de la radiofréquence (notamment bi ou multi-polaire) ne sont plus à démontrer. Il sera intéressant de comparer les effets connus à ceux de la RF en mode pulsé, afin de savoir quels appareils sont à privilégier en pratique.

Référence: Kao HK. Collagen synthesis modulated in wounds treated by pulsed radiofrequency energy.Plast Reconst Surg. 2013. 131(4): 490e

lundi, 14 novembre 2011

LA TROUSSE DE TOILETTE IDEALE POUR LES JEUNES FEMMES

Plus gros organe du corps humain, la peau est soumise aux stimulations internes ( hormonales, alimentaires, médicamenteuses ) et externes (pollutions et UV principalement). trousse toilette
La physiologie de la peau s’adapte donc en permanence, ce qui explique les variations constatées, souvent au niveau du visage.
La panoplie cosmétique idéale doit donc tenir compte de ces modifications per-annuelles. Parmi les indispensables, on conseille donc aux femmes :

  • Un nettoyant doux sans rinçage : en effet, même pour celles qui ne se maquillent pas, le débarbouillage est nécessaire à la fin de la journée, afin d’enlever poussières et cellules mortes. L’eau du robinet et le savon sont souvent une source d’agression pour la peau du visage déjà soumise aux intempéries, aux UV et à la pollution, alors, mieux vaut ne pas se décaper lors de la toilette. Vous pouvez opter au choix pour un l otion micellaire ou un lait nettoyant. Par exemple : Créaline lotion (Bioderma), Tolérance extrème lait (Avène), Provegol lotion (SVR)…
  • Une crème apaisante restructurante pour l’épiderme. Très utile en cas d’irritations par un cosmétique ou par le froid, notamment sur les paupières inférieures. Ces crèmes peuvent être appliquées matin et/ou soir, même en l’absence d’irritations. Par exemple : Eucerin crème calmante visage à 12 % d’oméga, Xemose Cerat (Uriage)…
  • Une crème pour le corps hydratante et lissante à la fois : il faut privilégier les produits à 10% d’urée (ou équivalents) : Iso-Uréa (LaRoche Posay), Xerial 10 (SVR), Eucerin urée corps 10%…A appliquer une fois par jour.
  • Un soin anti-acné léger car d’une part, les jeunes femmes peuvent avoir un petit fond d’acné jusqu’à 45 ans, d’autres part, les crèmes aux AHA améliorent le grain de peau en exfoliant l’épiderme et stimulent également la collagénèse, d’où une action anti-rides. Par exemple : Sebium AKN (Bioderma), Effaclar Duo ( LA Roche Posay), Keracnyl crème (Ducray). A utiliser en fonction de la tolérance : quotidiennement ou deux à trois par semaine le soir.
  • Une crème anti-ride à l’acide hyaluronique convenant pour le visage et le contour des yeux. Le but est de réhydrater les couches supérieures de la peau tout en stimulant la collagénèse du derme. Par exemple : Denséal (Avène), Matriciane Rides (Bioderma), Specilift (SVR)…


Voilà donc de quoi survivre été comme hiver. A vous ensuite de jongler entre les différents produits, et d’adapter le rythme des applications à l’état de votre peau.

Source photo

lundi, 6 décembre 2010

LE TABAC POURRAIT AVOIR DES VERTUS ANTI-AGE…

Attention, je n’ai pas dit « fumer du tabac » !

tabac

Une équipe italienne a récemment découvert que des peptides extraits de plants de tabac sauvages (Nicotiana sylvestris) avaient des propriétés anti-oxydantes et pouvaient stimuler la synthèse de collagène.

En effet ces chercheurs ont démontré qu’in vitro, un mélange de peptides, d’acides aminés et de sucres extraits de plants de tabac pouvait augmenter l’expression des gènes de la synthèse de collagène, et diminuer l’expression de gènes impliqués dans la dégradation du collagène. De plus ces extraits de tabac pouvaient contrer les effets négatifs du stress oxydatifs sur l’expression des sirtuines (vous savez, les fameuses protéines de longévité). Des test in vivo sont actuellement en cours pour tenter de confirmer ces effets du peptide Bionymph (c’est le nom de cet extrait). Nous verrons si l’avenir nous confirme ces bonnes nouvelles

Lien : photo

lundi, 17 août 2009

COMMENT LUTTER CONTRE LE RELACHEMENT DE LA PEAU ?

Amorcé dès la trentaine, visible à la quarantaine, le relâchement de la peau est rarement bien vécu au niveau du visage ou du décolleté. Les phénomènes responsables ont multiples :

  • Perte du "matelas dermique" par ralentissement des synthèses de collagène, élastine, acide hyaluronique.
  • Chute de la graisse et des muscles sous l'effet de la pesanteur.
  • Atrophie progressive des muscles.
  • Perte de volume des os de la face, ce qui donne cet aspect concave au visage lorsqu'on regarde de profil.


Pour lutter, différentes options sont proposées, discutées au cas par cas, et idéalement associées:

  • La mésothérapie, qui consiste à injecter dans le derme une solution contenant de l'acide hyaluronique, des hydratants, des vitamines, des minéraux et anti-oxydants.
  • Les injections d'acide hyaluronique en nappage, afin de redonner de la densité au derme, de l'hydrater, et de stimuler la production de collagène et acide hyaluronique.
  • Les traitements laser ou la radiofréquence, qui visent à chauffer le derme en profondeur afin d'activer la synthèse de néocollagène.
  • Le lifting chirurgical, parfois nécessaire lorsque les tissus chutent.
  • Les soins dentaires s'il manque des dents (car cela participe au creusement du tour de bouche).
  • L'usage au quotidien de certaines crèmes de soin aide également à entretenir l'activité de sa peau et à prolonger les résultats des actes esthétiques (crèmes à base de fragments intermédiaires d'acide hyaluronique et crèmes aux acides de fruits en particulier).
  • Enfin, il faut lutter contre les effets du stress au niveau de la peau: avoir une alimentation équilibrée, une activité sportive régulière, pas de tabac, et peu de soleil.