news_rosacee.png

En dehors des lasers, aucun traitement actuel ne s’attaque à la composante vasculaire de la rosacée. Mais le laser vasculaire n’est pas remboursé. Or l’érythème, ces rougeurs permanentes du visage, sont socialement dérangeantes et font le lit de l’irritabilité future de la peau. Il est donc important de les prendre en charge pour limiter l’évolution de la rosacée. Une étude récente met en évidence l’intérêt d’utiliser un vasoconstricteur local dans la prise en charge de la composante vasculaire de la rosacée.

Lire la suite sur Mon Site Beauté.