taie oreiller

Une étude récente publiée sur ce sujet a le mérite de nous faire rêver !

Le rôle du cuivre dans la collagénèse et les processus de cicatrisation de la peau n’est plus à démontrer. Sur cette base, une étude a été réalisée afin d’évaluer la possibilité de traitements cosmétiques véhiculés par les fibres d’une taie d’oreiller imprégnées de cuivre.
Cette étude menée durant 4 semaines sur 55 volontaires de 40 à 60 ans laisse penser qu’il est possible d’améliorer les ridules et l’aspect global de la peau de cette façon. Même s’il s’agit d’une période d’évaluation trop courte et d’un groupe de patients trop restreint pour pouvoir réellement conclure, on entrevoit aisément les possibilités pour le futur : le vêtement vecteur d’actifs utiles à la peau est peut-être en train de naitre.

Si cela vous laisse songeur, je vous laisse découvrir le site du fabriquant, qui ne s’est manifestement pas limité aux oreillers, puisqu’il décline ses textiles cuivrés du linge de maison aux sous-vêtements !

Lien : http://www.cupronsales.com/

Référence : Borkow G. Improvement of facial skin characteristics using copper oxide containing pillowcases: a double-blind, placebo-controlled, parallel, randomized study. Int J Cosmet Sci. 2009; 31(6):437.